Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 21:58

 

Revoilà nos deux compères....!

 

Souvenez-vous :

 

http://lesanimauxmaltraites.over-blog.com/article-karen-walter-le-petit-couple-de-galgos-cagnotte-granfamilia-dos-hermanas-sevilla-119659831.html

 

Amis inséparables, Walter s'est bien habitué à sa prothèse non définitive et parvient à utiliser ses 4 pattes!

 

KWphoto.php.jpeg

Karen y Walter...esos amigos inseparables, ahora felices despues de la terrible situación en la que vivieron muchos años. Walter ya se habituó a la protesis temporal y con ello usa sus cuatro patitas.
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 12:51

 

 

Perpignan : "Voir Mambo", le vœu d'Alain Delon exaucé

Le 09 novembre à 6h00 par Recueilli par F. Michalak | Mis à jour il y a 42 minutes

 

 

Merci Norma!

 

 

Belle petite puce!

l-acteur-est-un-fervent-defenseur-de-la-cause-animale_3611.jpeg

 

 

 

J'aime quand les peoples luttent pour la cause animale

alain-delon-hier-matin-dans-les-jardins-de-la-illa-dufflot.jpeg

 

 

 

Mes hommages, Madame!

avec-la-proprietaire-du-chien-dany-goize_361116_516x332.jpeg

 

 

Après avoir tenu les plus belles femmes du monde dans ses bras, l'acteur n'avait qu'un désir lors de son passage à Perpignan : "Voir Mambo", le chien martyr. Vœu exaucé hier, pour son anniversaire.

"Je voudrais voir Mambo". Le souhait, exprimé à L'Indépendant, ne surprendra que ceux qui ne connaissent pas la passion d'Alain Delon pour les animaux. "Je les préfère aux hommes", répète depuis des décennies l'interprète du Guépard.

Souhait exaucé hier matin grâce aux époux Goizé, les propriétaires du chien martyr. En 2009, deux jeunes d'Espira-de-l'Agly avaient versé de l'essence sur ce chien croisé dans le village avant d'enflammer l'animal qui est resté gravement brûlé. L'affaire, révélée par L'Indépendant, avait alors ému la France entière.

Brigitte Bardot, Michel Drucker et donc Alain Delon s'étaient mobilisés. L'acteur a donc voulu "voir Mambo" après son passage jeudi soir sur la scène du palais des congrès de Perpignan (lire ci-dessous). Alain Delon, qui fêtait son anniversaire hier, a jugé que cette rencontre était un "formidable cadeau". C'est dire son amour inconditionnel "des bêtes", lui qui est capable d'affréter un hélicoptère pour sauver un chat.

Est-il vrai que vous aviez proposé les services de votre vétérinaire pour Mambo ? Oui et j'avais aussi proposé qu'on m'envoie les deux enc.... qui ont fait ça dans ma propriété, pour m'occuper d'eux ! Comment on peut faire ça ?

La cause animale vous touche à ce point ? Oui, les bêtes me touchent, j'ai eu jusqu'à quinze animaux en même temps. Et que des pourritures soient capables de leur faire ce mal...

C'est une des raisons de votre longue amitié avec Brigitte Bardot ? Oui. Vous savez, sans les animaux, elle ne serait plus là depuis longtemps. On s'appelle très souvent avec Brigitte, elle me sollicite pour l'aider et je le fais toujours. Elle est formidable.

Vous avez toujours vécu entouré de gros chiens, combien en avez-vous en ce moment ? C'est même moi qui ai importé les dogues du Tibet en France ! En ce moment, j'ai quatre chiens et un chat : deux chiens de Sibérie que le général Lebed (*) m'a envoyés spécialement, un berger, un bâtard et un chat qui n'a que trois pattes.

Trois pattes ? Oui, mon épouse d'alors et mes enfants étaient chez un vétérinaire lorsqu'on a amené ce chat qui s'était fait accrocher par une voiture et dont la patte était presque arrachée. Il était question de le piquer. Les enfants m'ont appelé, j'ai fait transporter le chat par hélicoptère chez mon vétérinaire parisien qui l'a amputé. Depuis, il est à la maison. 

Et vous avez votre propre cimetière pour animaux ? Oui, il y a 45 chiens et les couples sont toujours enterrés ensemble. J'ai aussi fait construire une chapelle. Et je serai enterré ici, il y a six places. Si vous voulez venir... Pour moi, c'est le luxe suprême. Vous voulez que j'aille au cimetière de Montmartre ? ! Non, y a rien de plus beau que ça.

(*) Le général russe Alexandre Lebed, décédé en 2002 fut artisan de la fin de la première guerre en Tchétchénie et candidat à la présidence de Russie en 1996.

L'entourage d'Alain Delon n'a pas souhaité que lui soient posées des questions concernant la politique. 

 

http://www.lindependant.fr/2013/11/09/voir-mambo-le-voeu-d-alain-delon-exauce,1809822.php?fb_action_ids=10200940715908750,10200940686308010&fb_action_types=og.recommends&fb_source=other_multiline&action_object_map={"10200940715908750":247649155390168,"10200940686308010":621379897908357}&action_type_map={"10200940715908750":"og.recommends","10200940686308010":"og.recommends"}&action_ref_map=[]

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 22:22

 

En résumé....

 

Les porcs étaient acheminés d'Espagne (Girona) en direction de la Sardaigne. Ils se sont fait contrôler à Impéria et là les irrégularités sont apparues au grand jour ...

Les animaux n'avaient ni à boire, ni à manger

Les pauses n'avaient pas été respectées

Un nombre supérieur de bêtes

 

Bref.....

Les animaux ont été mis sous séquestre... et conduits à Piacenza dans un lieu adéquat ... (ça veut dire quoi, adéquat, pour un animal qui va être de toute manière abattu????)


 

Une amende de 7.000 euros....

C'est bien, mais les porcs eux, vont crever la même chose....

 

 

Et si on changeait tout ça.... si on ne mangeait plus de Babe le cochon!?????

 


 

Vous voulez que cette souffrance cesse.... alors

 

GO VEGAN

 

 

 

Grazie Daniela!

 

Recommend Print

7.000 € DI MULTA, SEQUESTRO DEL TIR PROVENIENTE DALLA SPAGNA SENZA CIBO NE ACQUA PER GLI ANIMALI

  • Sabato, 14 Settembre 2013
  • Created by
    fonte web
  • Sabato, 14 Settembre 2013
  • Revised by
    ciaglia
7.000 € DI MULTA, SEQUESTRO DEL TIR PROVENIENTE DALLA SPAGNA SENZA CIBO NE ACQUA PER GLI ANIMALI
Voting
(0 votes)
Hits
114 views
Favourites
Add to favourites 
14-09-2013  Animali stipati sul camion per ore senza cibo e acqua: multa record da 7 mila euro e tir sequestrato a Imperia
Decine di suini stipati dentro un camion e lasciati senza cibo e senza acqua per ore e ore. E’ stato questo lo spettacolo che si sono trovati di fronte gli agenti della polizia stradale di Imperia quando hanno fermato un autotreno carico di animali. Nella giornata di ieri su segnalazione di un gruppo di volontari, personale della Sottosezione Polizia Stradale di Imperia Ovest, ha controllato un autoarticolato adibito al trasporto di suini, proveniente dalla Spagna e diretto in Sardegna.
Dagli accertamenti condotti, unitamente a personale del servizio veterinario della ASL, è emerso che il conducente proveniente da Girona non aveva effettuato, né pianificato la sosta di 24 ore prevista per il benessere degli animali, durante le quali gli animali dovrebbero poter bere e mangiare. Inoltre viaggiava con un numero di animali superiore al consentito, con un abbeveratoio guasto e senza cibo al seguito
Nella documentazione vi erano inoltre gravi irregolarità relativamente alle annotazioni dei tempi di viaggio sul giornale di bordo dove non erano trascritti la data e l’ora di carico del primo animale e non era pianificata la sosta di ventiquattrore.
Nei confronti dell’autista e del committente sono state elevate sanzioni per un importo totale di 7 mila euro. Il mezzo è stato sottoposto a fermo amministrativo e condotto unitamente agli animali a Piacenza dove è presente uno dei luoghi idonei alla loro custodia.
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 19:31

 

L'Institut Royal... d'où ont été récupérés les 200 beagles plus des lapins

 

 

Souvenez-vous :

 

http://lesanimauxmaltraites.over-blog.com/article-200-beagles-sauves-des-labo-a-san-roque-brazil-120663075.html


 


Voilà le genre d'expérience que l'on y pratique :

 


UN CHIOT, LES DENTS COLLEES A LA SUPER GLUE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 


C'est ça la science????

glue1379650_1428700704020196_1334247094_n.jpg

 

a questo cane i denti sono stati incollati...che c@@o di sperimentazione è?
Voir la traduction
One of the dogs rescued from the Royal Institute. Upon examination they discovered that this dogs teeth were glued and the dog unable to feed... this is not science!
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 21:42

 

La situation est insoutenable.... imaginez quelque 200 chiens errant dans une décharge à ciel ouvert.... en fait de "décharge" il s'agit ni plus ni moins d'une réserve naturelle, mais voilà....


Les Roms ne supportent pas les chiens, ils disent craindre pour la sécurité de leurs enfants, alors ils les tuent.

 


La situation est insoutenable, mais perdure depuis 2007. Les aurorités ont été averties, mais rien ne se passe.

 

La Voce di Argo, qui n'est pas une association à proprement parler, mais plutôt des volontaires, qui mouillent leur chemise et mettent la main à leur porte-monnaie, ont décidé de prendre les choses en main. Si ce n'est pas eux, c'est personne!

 

Ils ont capturé les chiens, qui n'étaient pas trop sauvages et une fois leur couverture vaccinale effectuée, se chargeront de les placer dans de bonnes familles.

 

 

Si vous voulez les soutenir, voici leur site :

 

http://www.lavocediargo.it/nasce-la-voce-di-argo/


 

Grazie Mafalda!

 


 
Partager cet article
Repost0
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 15:49

 

Merci Association Stephane Lamart

breves526ceb2b8e5a7_1.jpg

 

Heurts entre les anticorridas et les forces de l'ordre à Rodilhan

RODILHAN / PUBLIÉ LE DIMANCHE 27/10/2013 À 14H10 

Il ne devrait pas y avoir de "Rodilhan 2". Le préfet du Gard, Hugues Bousiges, avait en effet été on ne peut plus clair jeudi 17 octobre en soutenant haut et fort l'arrêté du maire du village gardois reléguant à plus de 400 m des arènes les militants anticorridas qui avait promis de manifester ce dimanche.

Ces derniers étaient bien présents ce dimanche, une importante manifestation avec quelque 600 personnes, se déroulant dans le village, entièrement bouclé par la gendarmerie et les CRS. Impossible notamment d'y pénétrer sans billet.

Les opposants manifestent contre deux corridas qui doivent avoir lieu ce dimanche, une ce matin sans mise à mort, une autre cet après-midi avec mise à mort.

La manifestation du matin s'est déroulée dans le calme. Mais aux alentours de 14 heures, la tension est montée d'un cran, les anticorridas essayant de rompre les barrières de sécurité. Des fumigènes ont été lancés et les forces de l'ordre ont répliqué à l'aide de gaz lacrymogène. Les gendarmes et CRS tentent toujours de les maintenir dans un périmètre situé à plus de 400 mètres des arènes. Le procureur de la République de Nîmes, Laure Beccuau, est actuellement sur place.

Ces dérapages font redouter ceux qui s'étaient déjà produits le 8 octobre 2011, où des militants de la cause animale avaient envahi les arènes du village. L'action avait entraîné des heurts qui doivent être prochainement examinés par la justice, à Nîmes.

 

      http://www.laprovence.com/article/actualites/2596375/heurts-entre-les-anticorridas-et-les-forces-de-lordre-a-rodilhan.html

 

Jean-Luc Parpaleix

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 13:00

 

Merci Association Stephane Lamart

 


Anticorridas : la manifestation est partie à Rodilhan
F. CHARCELLAY ET C. ROCHER
27/10/2013, 10 h 11 | Mis à jour le 27/10/2013, 11 h 55

 

Pour éviter tout affrontement comme en octobre 2011 entre anti-corrida et aficionados, les pouvoirs publics ont mis en place ce dimanche matin un périmètre de sécurité autour des arènes de Rodilhan dans le cadre du festival taurin.

 

Pour voir d'autres photos, cliquez sur le lien à la fin du post!

ROfouilles-dans-les-voitures-et-sacs-a-l-entree-de-rodilhan.jpg

 

Le petit village de Rodilhan, situé à quelques encablures de Nîmes, fait l'objet depuis ce dimanche matin d'une surveillance toute particulière des forces de l'ordre qui fouillent voitures et sacs des automobilistes qui arrivent à l'entrée de la commune. Un périmètre de sécurité de quatre cents mètres autour des arènes de Rodilhan, cadre du festival taurin cet après-midi, a été mis en place pour éviter tout affrontement entre anti corrida, qui ont prévu de manifester, et les aficionados, comme en octobre 2011 au même endroit. 

Filtrage et remise de badge

Ainsi, dès l'arrivée à l'entrée du village, les forces de l'ordre arrêtent tout automobiliste qui se  présente et fouillent méticuleusement les coffres et sacs des visiteurs. Ces derniers sont invités à se garer ensuite dans un champ avant de subir un second contrôle et d'obtenir un badge pour pouvoir accéder au site des arènes ou du moins à proximité du lieu du festival taurin programmé à 15 heures. A l'entrée des arènes, les aficionados qui ont obtenu leur place sont également fouillés à leur tour par précaution.

300 manifestants déjà présents

Pour l'heure, tout se passe dans le calme. On comptabilise pour l'instant, de source préfecture, trois cents manifestants venant essentiellement duComité radicalement anti corrida. Après s'être rassemblés devant le stade de football, les membres du Crac viennent de débuter leur manifestation ce dimanche à 11 heures. Ils envisagent de se présenter au guichet pour acheter des billets pour le festival taurin et comptent mener d'autres actions.

"Encerclons ce village de barbares"

A 11 h 30, le président du Crac Jean-Pierre Garrigues, perché sur le toit d'une camionnette, a pris la parole devant un barrage des forces de l'ordre. "Je suis satisfait d'avoir rassemblé 600 manifestants anticorrida dans le village de la honte". Il a demandé à ses troupe "d'encercler ce village de barbares dont le maire montre un comportement indigne et ressemble à un dictateur local. Nous invitons les citoyens de Rodilhan à rejoindre le camp de la civilisation contre le camp des barbares. Cet après-midi, nous ferons tout pour empêcher le massage des taureaux."

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 12:49

 

 

 

L'appel lancé le 2 octobre a été entendu!!!!!
L'histoire est encore à écrire.....

 

 

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 20:47

 

Ces déclarations avaient eu lieu après le sauvetage des beagles de Green Hill.

 

Souvenez-vous :

 

http://lesanimauxmaltraites.over-blog.com/article-freedom-la-maman-beagle-a-mis-bas-green-hill-109141471.html


Le témoignage de la Dresse Susanna Penco est révélateur à plusieurs niveaux. 
Le premier en tant que chercheuse en biologie et le second en tant que "patiente" étant donné que Susanna  Penco souffre depuis plus de 18 ans de sclérose en plaques.
Susanna Penco a toujours été convaincue que la recherche sur les animaux ne servait à rien, car les molécules testées sur les animaux et par là même les résultats obetnus ne sont pas transposables sur l'omo sapiens sapiens que nous sommes. Pire perdurer dans cette voie non seulement est inutile, mais peut être dangereux, voire mortel pour l'homme. La vivisection n'est qu'un frein à la véritable recherche, qui doit elle se faire à partir de cellules humaines. Un frein, car certainement de précieuses mollécules qui sont écartées à cause de leur piètres résultats sur les animaux, seraient de très grande utilité pour les humains.
 
C'est donc un non sens que de poursuivre dans cette voie. Le problème c'est que la recherche sur les cellules humaines ne bénéficie pas des budgets colossaux octroyés à la recherche in vivo, entendez, la vivisection, qui par ailleurs coûte extrêment cher.
   

 

Le 17 octobre 2013 les chercheuses et biologistes Michela Kuan et Susanna Penco ont été récompensées par le très prestigieux DNA 2013 pour leur travail sur des méthodes alternatives ne faisant plus appel aux animaux. Cette récompense est d'autant plus importante qu'elle a été décernée par un parterre de professionnnels, de médecins, de chercheurs.

Mais c'est une reconnaissance qui va bien au-delà, c'est une reconnaissance du manque d'éthique et de morale de la vivisection, que la Dresse Penco vise, et ce afin que la vivisecton soit dans un futur tout simplement abolie, car inutile et de plus moralement et éthiquement inacceptable.

On salue le courage des organisateurs d'avoir au travers de ces deux chercheuses rendu hommage à la LAV (Lega Anti Vivisezione), une position, qui leur vaudra, à n'en pas douter,  bien des critiques


 

Publiée le 20 nov. 2012

Presentazione della campagna "IO DICO NO ALLA SPERIMENTAZIONE SUGLI ANIMALI" , promossa dalla Federazione Italiana Associazioni Diritti Animli e Ambiente.
Michela Vittoria Brambilla introduce la prof.sa Susanna Penco, biologa e ricercatrice malata di sclerosi multipla che spiega la sua opposzione alla sperimentazione sugli animali, per motivi scientifici e per motivi etici. La campagna vuole anche sostenere l'approvazione dell'art. 14 della legge comunitaria 2011, che contiene la norma scritta dall'on. Michela VIttoria Brambilla per chiudere Green Hill, che prevede il divieto di allevamento di cani, gatti e primati destinati alla sperimentazione su tutto il territorio nazionale.
Milano 17 novembre 2012
Milano 17 novembre 2012

  • Catégorie
  • Licence

    Licence YouTube standard

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 11:49

 

Toute l'équipe de Strisca la Notizia, une émission, qui lève le voile sur les conditions parfois très douloureuses de certains élevages, se rend à Cuneo, où il ressort qu'une mère et son fils détiennent des animaux - chiens, chèvres, vaches, veaux - dans des conditions épouvantables, au milieu d'immondices de toutes sortes.  La plupart des chiens ont passé l'hiver à l'attache sans aucune possibilité de s'abriter et d'autres errent en meute en quête de nourriture, incommodant les voisins.
 

 

Toutes les autorités compétentes sont au courant et depuis longtemps, mais rien n'est fait.



Au départ, le jeune homme se braque et les insultes pleuvent, réfutant toutes les critiques qui lui sont faites de maltraitance, il ne veut qu'une seule chose, que le journaliste s'en retrourne par le même chemin, mais bon.... après moult palabres, il finit quand même par montrer les "animaux-cages". Un chien dans un box, qui ne serait pas même adapté pour un lapin, un veau dans un enclos dans lequel, il ne peut se mouvoir et par dessus le marché, attaché à une chaîne de 1 m. Toutes les mangeoires sont percées et vides.....

 

Alors que le journaliste interpelle la mère en lui faisant remarquer la maltraitance, elle nie : "La maltraitance, c'est quand on donne des coups de bâton", finit-elle par lâché, les dents serrées.

 

La "visite" se termine sur de bonnes résolutions de la part du jeune : il construira un chenil plus grand pour que les chiens puissent s'ébattre, il leur donnera de la nourriture et à boire de manière plus régulière. L'équipe promet de revenir.....


 

(Ndlr : moi, j'y crois pas, le gars va aller en découdre avec celui qu'il soupçonne de l'avoir dénoncé et basta.....)

 

 

 

 

by AmiciCani

Mise en ligne le 22 avril 2010

In una splendida giornata di sole, Striscia la Notizia è nuovamente intervenuta con i volontari dellAnpana, Associazione Nazionale Protezione Animali Natura Ambiente di Cuneo, il caso in questione è noto alle Istituzioni locali, Comune, Procura, Asl, Servizi Sociali ecc, sono anni che a Saluzzo una famiglia vive in un cascinale dimenticato da Dio, con numerosi cani, capre, bovini, detenuti in condizioni di grave maltrattamento. 

Una famiglia particolare dicono le Asl, con gravi problemi sociali, un problema già noto alla Procura dicono le forze di Polizia, i servizi sociali sono a conoscenza di tutto, però il dato concreto è che ad oggi ci sono più di 20 cani presenti di cui più di 10 detenuti in condizioni veramente estreme, oltre ad altri animali, senza considerare il grave inquinamento ambientale in atto. 

Le capre sono rinchiuse in unangusta scatola di legno, i bovini non hanno nulla da mangiare se non della frutta marcia, e qualche scarto di tanto in tanto, alcuni cani sono rinchiusi in gabbie di ferro adatte ai conigli, molti cani sono legati a catena corta senza il ben che minimo riparo dal freddo e dal caldo, di fatto dice lAnapa al nostro primo sopralluogo avvenuto circa un mese e mezzo fa, cera la neve, e i cani erano tutti seduti sul ghiaccio, non avevano alcuna ciotola né per acqua né per cibo, alcuni sono così depressi che non hanno nemmeno più la forza di abbaiare. Girando per la proprietà abbiamo riscontrato alcune carcasse di cane, e alla domanda ma quelle ossa? Ci è stato risposto non sono cani, sono bestie dei boschi 

A quali strani animali si riferissero non lo sappiamo, ma di certo quelli erano cani morti e mangiati vivi dagli altri, le condizioni ambientali non sono da trascurare, veicoli abbandonati di ogni sorta, macchine, cingolati, ruspe, trattori, bidoni di ferro, vetro eternit, plastica, elettrodomestici, insomma una vera e propria discarica a cielo aperto, e lungo tutto il bosco lì vicino ci sono abbandonati centinai di chili di immondizia di ogni tipo, e questa è la situazione che da anni si presenta in questa stupenda località, che presenta questa cascina rimasta per modalità di vita al medioevo. 
Altro grosso problema sono i cani liberi, che affamati si aggirano in branco lungo tutta la zona, assediando le case limitrofe, e i visitatori del vicino Santuario di San Leone, o dei due agriturismi, che lamentano spesso laggressione di questi cani ai loro clienti, insomma un vero problema vedersi circondati da una decina di cani che abbaiano e che tentano di mordere il malcapitato passante. 
In attesa delle Istituzioni che possano intervenire in modo definitivo atto a risolvere questo ennesimo maltrattamento di animali, Striscia la Notizia si è impegnata a tornare con l Anpana in un sopralluogo tra un mese, per verificare se le cose sono effettivamente cambiate. 

Il Comandante Provinciale delle Guardie Ecozoofile dellAnpana Rossano Maria, dice: Il fenomeno del maltrattamento verso gli animali non si placa, negli ultimi 10 mesi, abbiamo sequestrato 42 bovini, 3 cavalli, 3 cani, e grazie a Striscia la Notizia abbiamo salvato circa 300 bovini a rischio di vita, tutti segnalati in modo encomiabile dai cittadini, che sono sempre più sensibili a questi eventi delittuosi. 

Per segnalazioni e informazioni Guardie Ecozoofile Anpana telefono 3292242615, e-mail cuneo@anpana.piemonte.it, www.anpana.piemonte.it

  • Catégorie
  • Licence

    Licence YouTube standard


 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de lesanimauxmaltraites.over-blog.com
  • : Ce blog se veut le relais des bénévoles oeuvrant pour la cause animale et contre la maltraitance en général.
  • Contact

Horloge

Recherche

Le Shop

Nieve book cover.jpeg

Pour plus d'informations cliquez sur le lien suivant: 

J'ai un ange à la maison. Pensez à eux, soutenez-les!

 

tapa luli 1 [640x480]

 

Téléchargez gratuitement le recueil de tous les contes en espagnol de M. Ricardo Muñoz José

 

Non à la fourrure!

http://www.igualdadanimal.org/files/banners/igualdadanimal_120x90_001.jpg

Non à l'hippophagie

GetAttachment.aspx

Visiteurs

free counters