Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 19:02

 

Caresse-le, avant de le tuer.

Et lorsque l'animal immobile et terrifié

Sera entre tes mains,

Avant de lui ôter le souffle, la lumière, la vie,

Regarde l'innocence dans ses yeux,

Sens la douce chaleur de son corps,

Caresse son manteau poilu,

Ses douces plumes,

Ses écailles brillantes;

Fasse qu'une fois seulement

Il reçoive une caresse de l'homme, 

Et ensuite refoule en toi toute compassion,

Toute sens de la faute

Et enfonce la lame dans ses viscères.

Ne fais pas attention à ses cris,

Ignore ses convulsions,

Que la vue de son sang ne te dérange pas.

Donne-lui, seulement, le temps de dire adieu

Adieu aux grasses prairies

Adieu au ciel sublime

Adieu à la mer profonde

Et ensuite débite-le, cuisine-le et mange-le

Si tu en as le courage.


 

Franco Libero Manco

 

 

vache229928_10151227059282179_975157320_n.jpg

 

Fagli una carezza, prima di ucciderlo. 
E quando inerme e intriso di terrore
l'animale sarà nelle tue mani,
prima di togliergli il respiro, la luce, la vita,
guarda l'innocenza nei suoi occhi,
senti il caldo tepore del suo corpo,
accarezza il suo manto villoso,
le sue morbide piume,
le sue squame lucenti;
fa che almeno una sola volta
abbia dall'uomo una carezza,
poi reprimi in te ogni compassione,
ogni senso di colpa
e affonda la lama nelle sue viscere.
Non badare alle sue grida,
ignora le sue convulsioni,
non t'infastidisca la vista del suo sangue,
solo dagli il tempo di dire addio
ai prati fecondi
al cielo sublime
al mare profondo
e poi fallo a pezzi, cucinalo e mangialo,
se ne hai il coraggio. 
[Franco Libero Manco]
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 23:09

 

 

La pluie

La pluie tombe à grosse gouttes

Gris est le ciel, boueuses sont les rues.

Il pleut, il pleut depuis bientôt presque huit jours :

Cher soleil, pourquoi ne reviens-tu pas?

Mais les gouttes tombent dru

Et en tombant, elles répètent :- Taisez-vous!

Les forêts, les prés et les jardins ont soif :

Nous, nous disons : - Buvez, buvez!!!

 

 

 

Grazie babbo!


 

La pioggia

C ‘è la pioggia che a gocciole cade,
grigio il cielo, fangose le strade.
Piove, piove da quasi otto giorni:
Caro sole, perché non ritorni ?
Ma le gocciole cadono fitte
e cadendo ripetono: -Zitte !
Boschi, prati e giardini hanno sete:
noi diciamo: -Bevete, bevete !
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 17:25

 

Pour eux

Pour les chiens des rues, pour les abandonnés

Pour les sans race

Pour ceux que les gens caillassent parce qu'ils sont maigres et galeux

Pour ceux, qui jamais ne surent ce qu'était un foyer

Pour ceux, qui font les poubelles en mangeant ce que les humains jettent

Pour ceux, qui jamais n'ont eu l'appui des Pouvoirs Publics

Pour ceux, qui doivent éviter les voitures, parce qu'elles accélèrent pour les écraser

Pour ceux, que les gens ne supportent pas qu'ils les effleurent de leur corps maigre

Pour ceux, qui même si nous ne le voyons pas, laissent échapper une larme de tristesse

C'est pour eux que nous travaillons et nous le ferons jusqu'à la fin de nos jours.

 

 

pour-eux74089_454027289997_734086_n.jpg

 

Tiré du mur de POR NUESTROS HERMANOS SIN VOZ

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 20:32

 

Il y a des animaux qui traversent la vie sans faire de bruit,

Presque en s'excusant d'avoir exister et qui s'en vont.

Qui s'en vont, finalement, dans la plus absolue indifférence et solitude.

Portant avec eux la douleur que le malheur leur a causée.

 

 

 

 

Gracias Lola !

Il-y-a-484957_10151143744934998_551054018_n.jpg

 

Tiré du mur de POR NUESTROS HERMANOS SIN VOZ

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 10:02

 

Quelle excellente manière de débuter la journée ... mais sache que c'est moi qui te remercie de venir sur le blog!!!!

 

Dès que je le peux, je passe des heures sur ton blog à pleurer, souffrir et de temps en temps rire (merci pour le dessin du chat qui ramène l'oiseau) et je me prépare à être encore plus fidèle à moi-même en entamant la démarche végane (juste que cela fait deux mois que je viens de m'acheter des super pompes nautiques Aigle qui durent une vie...pffff... fait chier comme tu dis  jejeje).

Le plus dur ça va être la clope mais je me dope d'images horribles de ces animaux fumeurs involontaires et je laisse faire mon inconscient, j'ai confiance, il va m'aider à passer le cap de la dépendance car comment puis-je encore participer à toute cette souffrance (en m'empoisonnant moi-même en plus !!! Et mon entourage !!!) en faisant des ronds de fumée ??? Cela fait bientôt trente ans que je suis végétarienne mais quarante fumeuse !!! On a tous nos paradoxes n'est-ce pas ? C'est là aussi que ton " Go Vegan " va m'encourager le plus je crois ! ;0)

Savais-tu aussi que le vin que parfois nous dégustons avec plaisir contient les restes (broyés) de petits mamifères, escargots et autres animaux se nichant au creux des vignes ? C'est en regardant un documentaire sur les pesticides et insecticides que j'ai appris que toutes les récoltes de raisins se faisant avec des machines ne font pas dans la dentelle ! Go Vegan signifie aussi de choisir des vins dont la récolte est faite à la main ! Si l'humain est un assassin il a su s'assister d'une arme redoutable, la machine !! Je ne suis même plus sûre de pouvoir manger mon humble morceau de pain en toute sérénité car comment a été récolté le blé dont il est fait ?

Tout ceci n'est donc pas évident, nous sommes tellement devenus dépendants pour tant de choses du bon vouloir d'un système instauré par et pour la productivité en échange d'un soi-disant confort que nous en avons oublié l'Essentiel : l'Amour et la Vie, l'Amour pour le Vivant ! Retrouver ce chemin en soi est déjà un grand pas en lui-même, il suffit après de se donner les moyens d'agir en le suivant au plus près et ceci n'est pas acquis d'emblée.
Une petite phrase me trotte dans la tête : la Souffrance que tu ressens sera toujours à l'égal de l'Amour que tu vis.

En fait je crois que l'Amour ouvre notre coeur à la Souffrance et que cette Souffrance ressentie fait grandir notre Amour.
J'ai lu sur un site végan que c'était une voie de compassion. J'ajouterai aussi une voie d'empathie.

Merci mille fois à toi pour ton blog et tout ce qu'il signifie, tu fais un travail titanesque qui a tout mon respect.

Bisous   Katherine 
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 20:05

 

 

L'ARBRE ET LA GRAINE

 

Quelqu'un meurt,

et c'est comme des pas

qui s'arrêtent ...

 

Mais si c'était pour un nouveau départ

pour un nouveau voyage?

 

Quelqu'un meurt,

et c'est comme une porte

qui claque ....

 

Mais si c'était un passage

s'ouvrant sur d'autres paysages?

 

Quelqu'un meurt,

et c'est comme un arbre

qui tombe ...

 

Mais si c'était une graine

germant dans une terre nouvelle?

 

Quelqu'un meurt,

et c'est comme un silence

qui hurle ...

 

Mais s'il nous aidait à entendre

la fragile musique de la vie?

 

 

Benoît Marchon

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 22:59

 

En hommage à tous ceux qui sauvent des animaux!!!!

 

 

"Je serais mort ce jour-là, si tu n'avais pas été là. J'aurais renoncé à la vie si tes yeux confiants n'avaient pas été là.


De peur, j'aurais fait usage de mes dents, si tes douces mains n'avaient pas été là.


On m'a laissé venir au monde en me faisant croire que je n'intéressais aucun être humain.


Je ne désirais qu'un lit pour dormir, quelqu'un qui m'aime et me le montre comme moi je l'aurais fait

parce que j'ai beaucoup à donner ... tes doux yeux, ton sourire, ton amour, tes tendres mains  et ton grand coeur m'ont sauvé ...


Tu m'as sauvé de l'horreur en apaisant les souvenirs de ma vie d'avant. Tu m'as appris ce que signifiait être aimé.


Je t'ai vu faire de même avec d'autres chiens que moi.


J'ai entendu dire que par désespoir, tu te poses la question ... "Pourquoi tu fais ça??" lorsque tu n'as plus d'argent, plus de place, plus de foyers. Alors tu ouvres ton coeur encore plus, tu tires le diable par la queue, tu les serres un peu plus, juste pour un sauver un de plus ... un comme moi. Je te le dis avec toute la gratitude et l'amour qui brillent dans mes yeux. C'est ce que je peux faire de mieux. En rappelant pour quoi il faut continuer.


 

Je suis celui pour lequel il faut continuer. Les chiens qui sont devant sont ceux pour lesquels il faut continuer. Comme pour tous ceux qui viendront après.


Beaucoup de vies se sont éteintes. Mais davantage peuvent être sauvées. Rappelez-vous que notre amour ne s'en va jamais.


 

" Je serais mort, si tu n'avais pas été là"


Signé : celui que tu as sauvé

 

 


dedicace430475_4212059093711_1713814386_n.jpg

 

Tiré du mur de Gloria Jenny Palestina Lopez

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 17:25

 

Si le mal te fait mal,

Si l'angoisse te blesse,

Si tout autour de toi se fane.

 

Défends-toi avec la seule arme que tu aies

Si tu souffres, tu comprendras le message ...

 

Ton arme n'a pas de lame

Ton arme ne blesse pas

Il ne faut pas même être adroit

Il faut seulement beaucoup de tendresse.

 

Cette arme se nomme amour,

A donner à tous, mais du fond du coeur,

Et plus tu en auras donné, 

Plus tu te rendras compte

Que tu auras été payé en retour

 

 

  • Se il male ti fa male,
    Se l’ansia ti ferisce,
    se intorno a te tutto appassisce.

    Difenditi con l’unica arma che hai
    se soffri il messaggio lo capirai…

    La tua arma non ha lama
    la tua arma non ferisce
    non ci vuole neanche destrezza
    ci vuole soltanto tanta tenerezza.

    Questa arma si chiama amore…
    da dare a tutti ma con il cuore,
    e quanto più ne avrai donato
    ti accorgerai poi di essere ripagato.

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 10:38

 

 

Ceci N'EST PAS la photo d'un chien.


C'EST LA PHOTO DE TON AME quand tu as abandonné ton chien ou que tu l'as conduit à la mort.


C'EST TA PHOTO, lorsqu'au lieu de tendre la main pour aider, tu t'éloignes dégoûté.


C'EST TA PHOTO quand tu décides de ne pas stériliser ton chien


C'EST TA PHOTO quand tu ne luttes pas pour les droits des animaux


QUE TOUT LE MONDE SACHE A QUOI RESSEMBLE TON AME!!!


Vous le prenez comme vous voulez!!!

 

Gely Inurreta

 

 

(Ce petit chien était littéralement moribond à Colonial Campeche, en plein soleil sans pouvoir marcher. On l'a amené chez le vétérinaire, mais c'était trop tard, il s'en est allé en paix)

San Francisco de Campeche, mai 2012


 

 

 

esta-no574936_10150918550869530_651520522_n.jpg

 

 

 


Esta NO es una foto de un perro. ES LA FOTO DE TU ALMA cuando abandonaste a tu perro o lo mandaste a tirar. Es TU FOTO cuando en vez de ayudar te alejas por el asco. Es TU FOTO cuando no esterilizas a tu perro, es TU FOTO cuando no luchas por los derechos de los animales. QUE TODO EL MUNDO SE ENTERE DE CÓMO LUCE TU ALMA. !!!A quien le quede el saco que se lo ponga!!!!!!
(Este perrito se estaba literalmente muriendo por colonial Campeche, en pleno sol y sin poder ya caminar. Se llevó al veterinario y ya no tenía salvación, ya estaba moribundo, se fue en paz.) San Francisco de Campeche Mayo 2012
 
Partager cet article
Repost0
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 10:17

 

The story of many Greyhounds!

 

 

 

kerri576186_133496076783000_341430067_n.jpg

 

 

 

 

 


Maybe.

(The story of many Greyhounds)

The start gates swung open with the blast of a gun,
The crowds began shouting"come on dog, run".
My blood pumping fast, heart eager to please
I set of at my fastest, with pain in my knees.

As I entered the first I was running quite well
Keeping up with the pack then, "crack", and I fell.
As I lay on the floor with sand on my face
All that I wanted was to finnish the race!

I looked to my master as I rose to my feet,
But all that I saw was shame and defeat.
I tried to say "sorry" with a wag of my tail,
My head filled with hurt, my heart with betrayal.

I now lay forgotten, for I'm no longer of use,
I'm an object of torture, pain and abuse.
My heart it is broken, my body is sore,
I feel that I'm dying, I can take this no more.

Blood mats my coat, pulled tight on my hips,
And for days now no food has passed through my lips.
I close my eyes and think for a while
Then I feel to be driffting, mile after mile.

Whilst I am floating no pain can I feel,
Maybe I'm dreaming, maybe it's real.
Maybe I'm going to Heaven above,
Maybe there I'll be shown some kindness and love.

MAYBE - JUST MAYBE

PEACE AT LAST!

By Kerrie N Wright 14 June 1999.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de lesanimauxmaltraites.over-blog.com
  • : Ce blog se veut le relais des bénévoles oeuvrant pour la cause animale et contre la maltraitance en général.
  • Contact

Horloge

Recherche

Le Shop

Nieve book cover.jpeg

Pour plus d'informations cliquez sur le lien suivant: 

J'ai un ange à la maison. Pensez à eux, soutenez-les!

 

tapa luli 1 [640x480]

 

Téléchargez gratuitement le recueil de tous les contes en espagnol de M. Ricardo Muñoz José

 

Non à la fourrure!

http://www.igualdadanimal.org/files/banners/igualdadanimal_120x90_001.jpg

Non à l'hippophagie

GetAttachment.aspx

Visiteurs

free counters