Un chien et une chienne de race American Staff ont été saisis ce lundi dans un appartement de Waterloo. Les faits se seraient déroulés dans la rue de l’Infante.

Les deux chiens ont été emportés par des membres de l’ASBL brainoise Animaux en péril sur demande de la zone de police de Waterloo, la saisie ayant été ordonnée par le substitut du procureur du roi de Nivelles.

Gravement sous-alimentée

«Les deux chiens étaient confinés dans la cuisine de l’appartement, indique Marie-Laurence Hamaide, directrice d’Animaux en péril. Le propriétaire des chiens et occupant de l’appartement, un jeune homme né en 1989, était absent lors de la saisie. Le mâle était confiné dans un espace d’un mètre carré derrière la porte de la cuisine. Il ne disposait d’aucun champ de vision et était attaché par un lien d’une dizaine de centimètres. Ce chien ne semble cependant pas en trop mauvaise santé.»

Il en va tout autrement de la femelle. «La chienne était enfermée dans un tiroir de 80 cm de profondeur, de 50 cm de haut et de 60 cm de large placé sous l’évier de la cuisine. Elle ne disposait pour respirer que d’une ouverture de 2 cm. Gravement sous-alimentée, elle se trouve dans un état cachectique (maigreur extrême). Ses muscles ont fondu et elle devra faire l’objet d’une longue revalidation avant de retrouver un poids normal, si elle s’en sort.»

Lors de la saisie, les policiers ont constaté un grave état d’insalubrité dans le logement, qui baignait en outre dans une chaleur étouffante et une odeur nauséabonde.

«Animaux en péril va déposer plainte contre le propriétaire de ces deux chiens et espère un renvoi en correctionnelle», conclut Marie-Laurence Hamaide.