Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 09:18

 

- Dis, papa, c'est quoi un humain?
- Ce sont des singes qui n'ont pas de poils et qui croient être les maîtres de tout ce qui les entoure. Ils construisent des huttes qui touchent le ciel. Leur ego et leur aviditié n'ont pas de limites et ils retirent de la Terre plus de ce dont ils ont besoin. Ils détruisent la forêt, salissent les mers, contaminent l'air. Les humains assujettissent d'autres humains et laissent une partie de leur clan mourir de faim alors que d'autres s'enrichissent. Ils consruisent des machines pour tuer d'autres humains. Tôt ou tard, ils finiront par s'exterminer. LES HUMAINS CE SONT DES SINGES FOUS.

 

 

singe10155442_10152263686336422_1803480715_n.jpg

Luz Luna a partagé une photo de Evolución Consciente.

Partager cet article
Repost0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 22:50

 

 

Magique!!!

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 11:53

 

Bien au contraire, cela en rajoutera un à une liste déjà interminable!

 

 

agnelet10277920_10152168951232669_3434199560597377319_n.jpg

E' un concetto abbastanza chiaro, mi pare.
Dite di no?
Non si mangiano i bambini altrui!!
E' chiaro ora?
 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 11:39

 

Quelle idée magnifique!!!!

 

dalle10151883_674159862633432_1916564419_n.jpg

 

Tiré du mur de La Bioguia

Partager cet article
Repost0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 11:29

 

 

Jeudi 17 avril 2014

Voici un article paru sur lemonde.fr le 16/04/2014:       A lire

C'est une formule qui n'avait guère changé depuis la création du code civil napoléonien, et pourrait être modifiée prochainement : mardi 15 avril, les parlementaires ont adopté un amendement socialiste qui reconnaît les animaux non plus comme des « biens meubles », mais comme des « êtres vivants doués de sensibilité ». Une évolution à laquelle près de 90 % des Français sont favorables, selon l'association 30 Millions d'amis.

Cet apparent progrès est toutefois accueilli avec un certain scepticisme chez des écologistes, comme la députée EELV Laurence Abeille, tout comme chez des défenseurs des droits des animaux. Entretien avec Jean-Marc Neumann, juriste, auteur du blog Animaletdroit.com, et vice-président de la LFDA (Fondation droit animal, éthique et sciences).

Si cet amendement est définitivement adopté, qu'est-ce qui va changerconcrètement pour le droit des animaux ?

Quelques phrases dans le code civil, mais rien sur le fond. C'est totalement symbolique, il s'agit juste d'une harmonisation du code civil. Au final, l'animal ne sera plus considéré comme un meuble, mais en réalité, il n'était déjà pas considéré comme une chaise ou une table. Quand vous cassez le pied d'une table, il ne vous arrive rien, alors que quand vous cassez la patte d'un chien avec cruauté, vous encourez deux ans de prison.

Donc cela ne changera pas les comportements envers les animaux, qui pourront toujours être vendus, loués, exploités... Les pratiques les plus choquantes, comme la corrida, la chasse à courre, les combats de coq, certaines formes de pêche ou d'élevage, ne sont pas du tout remises en cause. Certains espèrent que les juges seront plus sensibles aux affaires concernant les animaux, mais je pense qu'ils faisaient déjà la différence entre une chaise et un animal.

A vrai dire, cet amendement m'a beaucoup surpris, il donne un peu l'impression de sortir tout d'un coup d'on ne sait où. Il ne semble pas avoir fait l'objet d'une longue réflexion sur le fond. Or en pratique, l'effet qu'il pourrait avoir, c'est de clorele débat pour les années à venir, sans apporter de réponse complète au problème du statut des animaux.

Mais déjà faudra-t-il qu'il soit définitivement adopté, et accepté par le Conseil constitutionnel, ce qui n'est pas gagné. Car il s'agit d'un « cavalier législatif » : on peut lui reprocher de ne pas avoir de lien direct avec le projet de loi global dans lequel il s'insère, à savoir la « modernisation et la simplification du droit et des procédures dans les domaines de la justice et des affaires intérieures ».

Que préconiseriez-vous pour améliorer de manière efficace le droit des animaux ?

L'idéal serait une grande loi de protection de l'animal, qui remettrait tout à plat. A défaut, il faudrait au moins une proposition beaucoup plus complète, qui ne concerne pas uniquement le code civil, mais harmonise les différents codes : civil, rural, environnemental.

Par exemple, même si cet amendement est adopté, le code civil continue d'exclure de son domaine les animaux sauvages. Ceux-ci sont pris en compte par le code de l'environnement. Or ce code ne reconnaît pas leur sensibilité. Il ne les considère pas non plus comme des individus mais comme des espèces, nuisibles ou protégées par exemple. La sensibilité de l'animal serait donc reconnue tant qu'il est tenu captif, dans un zoo ou un cirque par exemple, mais si le même animal s'enfuit, il n'existe plus juridiquement. Une idée serait déjà dereconnaître la sensibilité de l'animal sauvage.

Ensuite, le code pénal ne reconnaît pas officiellement l'animal comme un êtresensible, donc il faut aller au bout de la démarche.

Quant aux animaux d'élevage, ils sont régis par le code rural, qui est le véritable code animalier, celui qui détermine la façon de les entretenir, de les élever, de lessoigner, etc. Or ce dernier reconnaît déjà l'animal comme être sensible depuis 1976. Pour autant, ça ne l'empêche pas de considérer, en gros, que leur souffrance est utile car nécessaire à l'alimentation de la population.

Bref, la question, pour qu'il y ait un véritable changement, c'est de savoir dans quelle société on veut vivre : est-ce qu'on veut poursuivre l'exploitation ou la souffrance animale, ou est-ce qu'on est prêts à certains efforts et sacrifices ? C'est d'abord un débat sociétal qu'il faut avoir, et une discussion avec les éleveurs, les chasseurs, les pêcheurs... L'idée, ce n'est pas de remettretotalement en cause nos modes de vie du jour au lendemain, mais on peut déjàposer des garde-fous pour éviter les pratiques les plus choquantes, et mettre en cohérence les différents codes.

Lire le décryptage : Les animaux sauvages bientôt chassés des chapiteaux ?

Le code civil concernant le droit des animaux est-il si rétrograde en France?

En réalité, il y a eu pas mal d'évolutions depuis 1804 et le code civil napoléonien. La dernière date du 6 janvier 1999, qui distingue, dans l'article 528, l'animal des autres corps inanimés. Mais les avancées ont surtout concerné le code pénal et le code rural. Au niveau pénal, la dernière évolution a eu lieu en 2006 : on a instauré une peine complémentaire pour les actes de cruauté envers les animaux.

La première fois qu'on a sanctionné la maltraitance envers les animaux, c'est en 1850, avec la loi Grammont. Grammont était un général qui était choqué de voirdes chevaux, utilisés alors comme moyens de locomotion, maltraités sur la voie publique. Sa loi ne concernait que les mauvais traitements exercés sur les animaux domestiques en public : en fait, elle visait plutôt la protection de la sensibilité humaine que celle de l'animal. Il faut attendre 1959 pour que les sanctions soient étendues à la maltraitance dans la sphère privée. Le délit pour acte de cruauté [envers les animaux domestiques, apprivoisés ou en captivité] est établi en 1963. En 1999, ces actes de cruauté sont plus lourdement sanctionnés, jusqu'à deux ans de prison [et 30 000 euros d'amende]. Enfin, en 2004, les sévices sexuels sur animaux sont ajoutés aux actes de cruauté – qui comptaient aussi l'abandon.

Mais même avec ces évolutions, on peut dire que la France reste plutôt à la traîne en Europe. Souvent, les quelques progrès y ont été imposés par l'Europe, par exemple sur l'expérimentation animale [Bruxelles a notamment interdit en 2013 les tests sur les animaux pour les cosmétiques vendus en Europe]. Et Paris s'est toujours fait remarquer pour sa lenteur à transposer et appliquer les directives, comme avec la directive oiseaux : des périodes d'ouverture de chasse ne sont pas conformes aux textes européens, malgré les sanctions. En Suisse ou enAllemagne par exemple, le droit animal est inscrit dans la Constitution – même si cela ne change pas grand-chose dans la pratique.  

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 11:22

 

Je ne peux que me féliciter de la prise de conscience!!

 

 

Ces voleurs de chiens les revendaient comme… viande: ils ont été rattrapés et battus par des villageois

Deux voleurs, pris sur le fait en train de voler deux chiens pour les revendre sur le marché noir en tant que… viande vendue en boucherie, ont été rattrapés par des villageois qui n’ont pas accepté ces nombreux vols. Ils ont été sauvagement battus par les habitants…

Les deux hommes étaient recherchés par la police de Guilin City, dans le sud de la Chine, dans la région autonome du Guangxi. Ils étaient soupçonnés de voler les chiens de la région ou de recueillir les animaux égarés pour les revendre dans des épiceries et des boucheries… en tant que viande animale. Ils attendaient derrière les fenêtres ouvertes des habitations, espérant entendre des aboiements, pour commettre leurs méfaits.

Les voleurs donnaient ainsi une piqûre de sédatif dans le chien, ce qui permettait à l’animal d’être complètement paralysé. Ils frappaient ensuite le chien sur la tête pour définitivement le tuer avant de jeter la bête à l’arrière de leur voiture.

Mais cela ne s’est pas passé comme prévu dans le village de Sanjiang, où le propriétaire d’un des chiens est revenu à temps chez lui pour découvrir les voleurs en train d’emporter son chien. L’homme a alors alerté les voisins qui sont rapidement venus en masse pour encercler les deux voleurs.

Mais cette Vendeta est rapidement devenue une émeute ! Les habitants ont pris des briques et des battes en bois pour frapper les hommes ainsi que leur voiture, pour leur éviter de repartir. Les villageois refusaient même de livrer les deux voleurs quand la police est enfin arrivée sur place. Ils ont finalement accepté de les rendre à la police avec la garantie de recevoir au moins 700 euros de compensation pour les animaux morts de la région.

(http://www.sudinfo.be/985878/article/2014-04-15/ces-voleurs-de-chiens-les-revendaient-comme%E2%80%A6-viande-ils-ont-ete-rattrapes-et-bat)

 

chine10277048_519502038158896_2942451232973498797_n.jpg

 

Mafalda Antilope a partagé le statut de Mira Mary.

 

chine10150592_821947414499763_7564156000484316604_n.jpg


 

 

chine10176195_821947417833096_7083476011120470132_n.jpg

chine10153722_821947424499762_6378372023636716931_n.jpg
chine10268420_821947421166429_7184003231543430555_n.jpg

Partager cet article
Repost0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 10:36

 

Ou lorsque Bambi ne veut pas perdre son Papounet de vue!!!!!

 

 

Bambi1422586_10202066170640766_5730359217880397671_n.jpg

Suricata o perro? nooo... es Bambiii !   
   
Partager cet article
Repost0
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 11:04

 

L'actualité de la maltraitance est si "riche" que bien souvent nous zappons les sujets!
 
Je vous  re/propose une vidéo de soutien sur les dauphins.
Des voix s'élèvent.... unissons la nôtre à la leur!

 

 

 

by 
The Cove PSA - My Friend Is...

Mise en ligne le 23 juin 2011

Inspired by the Oscar-winning feature documentary THE COVE, stars from film, TV and music band together to help save Japan's dolphins. Please sign the petition and help us get the word out,http://www.takepart.com/thecove

Produced by: Fisher Stevens, Lina Esco and Chris Gartin
Director: Andres Useche
Editor: Brian Torres, Andres Useche
Camera: Brian Torres, Derek Doneen
Original Music: Andres Useche, Trevor Wayne Howard
Re-recording Engineer: Greg Morgenstein

Brought to you by www.takepart.com


 
Partager cet article
Repost0
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 10:42

 

Pour les autres.... c'est pas la peine
 
Vidéo difficile pour les vrais amis des animaux ... de tous les animaux!
 

 

by elyena5

Publiée le 31 mars 2012

Questo è un "collage" di due video trovati sul web, uno è della LIDA di Firenze e l'altro è di AgireOra...del secondo video ho modificato semplicemente la musica.
BUONA VISIONE


 
Partager cet article
Repost0
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 10:14

 

Elle en a de la suite dans les idées, la petiote!!!!

 

Publiée le 7 juil. 2013

Lucy gets into a 325 degree oven to retrieve some chicken nuggets. Hilarious

For licensing/usage please contact: licensing(at)jukinmedia.com


 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de lesanimauxmaltraites.over-blog.com
  • : Ce blog se veut le relais des bénévoles oeuvrant pour la cause animale et contre la maltraitance en général.
  • Contact

Horloge

Recherche

Le Shop

Nieve book cover.jpeg

Pour plus d'informations cliquez sur le lien suivant: 

J'ai un ange à la maison. Pensez à eux, soutenez-les!

 

tapa luli 1 [640x480]

 

Téléchargez gratuitement le recueil de tous les contes en espagnol de M. Ricardo Muñoz José

 

Non à la fourrure!

http://www.igualdadanimal.org/files/banners/igualdadanimal_120x90_001.jpg

Non à l'hippophagie

GetAttachment.aspx

Visiteurs

free counters